mercredi, décembre 7, 2022

Entreprise, industrie, sociétéLa planification financière : qu'est-ce que c'est, à quoi ça sert et...

La planification financière : qu’est-ce que c’est, à quoi ça sert et avantages pour les entreprises




La capacité de l’entreprise à faire face aux engagements financiers pris même en période de forte discontinuité représente la principale garantie de la santé de l’activité. C’est pourquoi la planification financière peut se traduire par un avantage concurrentiel important pour l’entreprise.

La planification financière

La liquidité est l’élément vital de toute entreprise, c’est pourquoi une planification financière minutieuse est le point de départ d’une entreprise prospère. La capacité à traiter correctement les paiements avec un flux de trésorerie adéquat permet au directeur financier de minimiser les charges financières en soutenant efficacement la croissance organique de l’entreprise

Qu’est-ce que la planification financière

La planification financière est l’outil qui permet à l’entreprise de contrôler ses revenus et ses dépenses en gérant correctement ses liquidités. C’est l’analyse complète des processus et des flux monétaires d’une organisation dans le cadre d’une procédure complexe, composée de plusieurs éléments :

  • Compte de résultat prévisionnel : c’est l’élément central de la planification financière. Ce document indique si l’entreprise sera bénéficiaire et l’étendue de ce bénéfice. L’élément principal du document est le plan de vente, qui indique l’étendue des produits ou services qui seront vendus au cours d’une période de rapport donnée. Les estimations de prix de vente sont également jointes au plan de vente, afin de déterminer le résultat brut. En soustrayant les coûts fixes (matières premières, salaires) du résultat brut, on obtient le profit de l’entreprise.
  • Budget : montre l’évolution des actifs et des dettes sur la période considérée, généralement un an (exercice financier). Il est divisé en composantes d’actifs (capital fixe, fonds de roulement) et de passifs (fonds propres, provisions,).
  • Prospectus des besoins financiers : le plan des besoins financiers identifie le besoin éventuel d’investir et l’ampleur des investissements en quantifiant le besoin de liquidité. Le document distingue les besoins en capital à court terme (achats de matériaux et autres coûts ordinaires) de ceux à long terme (achats de machines, de véhicules et d’autres biens durables).
  • Planification du chiffre d’affaires : ce document représente l’estimation des volumes de ventes futurs (produits, clients, prix relatifs et quantités) sur la base de valeurs expérientielles.
  • Planification des investissements : c’est un document qui permet de vérifier l’opportunité et la rentabilité future de nouveaux investissements pour déterminer s’ils sont rentables ou non et quels instruments financiers sont nécessaires pour couvrir.
  • Planification de la liquidité : le document compare les revenus et les dépenses attendus sur la période (généralement 12 mois), fournissant des indications sur le moment où les moyens financiers nécessaires devront être disponibles pour couvrir les dépenses.

La planification financière peut être à court terme ou à moyen et long terme (3-5 ans). Le plan à court terme permet d’identifier à l’avance les problèmes de liquidité et d’adopter rapidement les contre-mesures appropriées. Il est généralement structuré en budgets de trésorerie (recettes et paiements) mensuels et se caractérise par un haut niveau de détail. La planification à long terme, quant à elle, garantit l’atteinte des objectifs financiers non pas par de simples ajustements mais par des optimisations durables dans le temps et est réalisée grâce à des budgets de trésorerie prévisionnels et intermédiaires.

A quoi sert la planification financière d’entreprise ?

La planification financière permet de prévoir la liquidité nécessaire pour couvrir les charges de l’entreprise sur la base d’échéances actives (vers les clients) et passives (vers les fournisseurs). Une bonne planification vous permet de trouver le bon équilibre financier entre les utilisations et les sources de capital, de sorte que les dépenses et les investissements soient couverts de manière adéquate. En plus de cela, il assure également le bon équilibre monétaire entre l’entrée et la sortie de la maison, garantissant à l’entreprise la bonne liquidité.

Pour plus d’informations, veuillez lire les détails suivants.

La discipline de la crise des entreprises et l’importance de la planification

L’entrée en vigueur du nouveau Code de crise des entreprises (décret législatif 14/2019) a favorisé la diffusion des outils de planification financière. En fait, le point central de la réforme réside précisément dans la volonté d’adopter des outils avancés et basés sur les données pour la prévention des crises d’entreprise. Il s’agit de savoir intercepter les soi-disant signaux d’alerte , de les identifier avant que ne surgissent des problèmes qui pourraient entraîner l’entreprise dans une situation irrémédiable.

La réforme a introduit un indicateur de référence, le DSCR (Debt Service Coverage Ratio). C’est la mesure de la soutenabilité financière de la dette de l’entreprise, soit la capacité de l’entreprise à honorer ses dettes à moyen et long terme. Le suivi continu de votre situation et la mise en place d’une bonne planification financière est donc la première étape vers une pleine conformité avec la CCI.

Pourquoi la planification financière est importante

Le plan financier vous permet de savoir de combien de fonds vous disposez et comment ils devront être dépensés, en anticipant et en résolvant tout problème de liquidité à temps. C’est donc le principal pilier de la pérennité de l’entreprise dans le temps. La planification financière aide le directeur financier à prendre des décisions optimisées qui peuvent concerner le calendrier et les méthodes de collecte et de paiement, les entrées et sorties de trésorerie. Comprendre comment l’argent qui transite par l’entreprise est utilisé est important, mais il y a plus. La maîtrise des flux financiers assure une couverture adéquate des paiements en minimisant les charges financières.

À qui s’adresse la planification financière?

La direction de l’entreprise doit avoir une vision claire des ressources sur lesquelles on peut compter dans un laps de temps précis – un exercice ou une période de trois ou cinq ans. La mise en place d’une gestion programmatique et prédictive permet à l’entreprise d’atteindre plus facilement ses objectifs économiques dans un contexte de gestion financière optimisée.

Par le passé, le principal problème résidait dans l’impossibilité d’avoir une vue d’ensemble, du fait de l’impossibilité de faire communiquer entre eux les différents systèmes sur lesquels résidaient les données pertinentes comme les ERP ou la comptabilité analytique, les systèmes de gestion des ventes et des services bancaires.

Aujourd’hui, la situation a profondément changé. Les outils basés sur les données vous permettent de gérer les flux de trésorerie de manière intelligente et prédictive et ils sont devenus un soutien indispensable pour le directeur financier et son équipe, aux prises avec une planification financière qui ne semble jamais plus complexe et semée d’embûches qu’à cette époque.

La numérisation généralisée permet au directeur financier d’accéder à une grande quantité de données économiques et financières, des quantités qui sont plus facilement détaillées et analysées de manière plus granulaire que par le passé, pour générer des informations et des prévisions plus précises.

Ces logiciels permettent à l’équipe Administration, Finances et Contrôle d’opérer sur des données cohérentes et cohérentes, validant les différentes composantes afin d’assurer la réalisation des objectifs commerciaux dans un scénario économique et financier durable.

Quels sont les avantages pour les entreprises

Pour être compétitives, les entreprises doivent disposer d’une trésorerie la plus constante possible et toujours positive. Une bonne planification et une utilisation correcte des flux de trésorerie permettent au CFO de mettre en œuvre des stratégies de capital et d’investissement plus efficaces en tirant le meilleur parti des liquidités disponibles, des différences de taux de change et de celles entre les revenus et les dépenses d’intérêts.

Les nouveaux outils de planification financière viennent s’ajouter aux activités traditionnelles de budgétisation, de planification et de prévision pour séparer les éléments qui ont un impact sur les processus financiers et les gérer de manière centralisée, optimisée et pérenne.

La vision passe d’une approche traditionnelle rétroactive et définitive à une approche proactive et prédictive, ce qui permet au CFO et à son équipe de suivre en temps réel et de comprendre rapidement l’évolution de l’activité et le scénario économico-financier.

Grâce aux fonctions intelligentes et aux algorithmes d’Advanced Data Analytics, il sera possible de générer des informations et des prévisions précises sur la liquidité et la capacité à respecter ses engagements futurs, en obtenant un avantage économique significatif, qui peut facilement se traduire par un facteur concurrentiel très différenciant par rapport à la compétition.

Nous espérons avoir levés le voile sur vos doutes concernant le secteur de la finance, sur la planification des capitaux, trésorerie de l’entreprise, analyse financière pour mieux gérer votre cash.

Petit rappel si vous vous sentez occupés par un excédent de tâches, vous pouvez confier votre planification à un expert-comptable, celui-ci se chargera d’analyser les capitaux propres, le business plan, la situation financière de l’entreprise.

Ravi que cet article vous a été utile. Bonne continuation ! 😃

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

Ousurfer partenaire de PACK ANNUAIRE







Articles Connexes

Plus