Les débats reprennent sur Bitcoin et la liberté financière à la suite des protestations des camionneurs canadiens

0
457
Alors que la situation en Ukraine a beaucoup retenu l’attention de la politique mondiale au cours des dernières semaines, il en va de même pour les manifestations en cours qui se déroulent dans ce pays généralement pacifique qu’est le Canada et dans d’autres parties du monde.
Largement centrées sur les mandats de vaccination et les nouvelles lois, les mesures récemment adoptées par l’administration Trudeau pour tenter de freiner les manifestations canadiennes ont été largement critiquées comme ayant franchi une certaine ligne.
Outre l’utilisation de la loi sur les pouvoirs d’urgence jamais utilisée auparavant, les arrestations et les mesures de dispersion des émeutes contre les manifestants, la décision de geler les comptes bancaires des manifestants et de couper le financement est particulièrement critiquée. Cela a été considéré par beaucoup, sympathisants des manifestants, comme une violation de leurs droits humains fondamentaux, en particulier de leur droit à la liberté.
Et donc, cela a soulevé une question importante. Certaines libertés doivent-elles devenir nulles et non avenues, ou être supprimées, par l’émission de mandats gouvernementaux et d’actes d’urgence ? De même, cela soulève la question suivante : la crypto a-t-elle un “cas d’utilisation” valide dans tout cela ?

Liberté contre contrôle

Une grande partie des manifestations au Canada ont commencé à se calmer maintenant, avec des rues et des routes à nouveau ouvertes aux transports. Cependant, le cours des événements qui se sont déroulés récemment dans le pays aura probablement des conséquences troublantes pour l’avenir de la politique canadienne. L’autoritarisme perçu de la réaction de Trudeau aux récentes manifestations a maintenant relancé des débats de longue date sur l’accès et la confidentialité accrus que les crypto-monnaies, telles que Bitcoin, offrent.
Les détracteurs de la crypto-monnaie ont souvent cité le potentiel de transactions louches, telles que le trafic de drogue et le trafic sexuel. Ici, nous voyons l’autre côté cependant. Un moyen de protéger potentiellement la « liberté » individuelle, qui en ce moment, surtout pour les manifestants, semble très séduisant.

Intérêt résultant pour Bitcoin

Avec le Bitcoin et les crypto-monnaies soudainement à l’honneur, et un tel cas d’utilisation apparent présenté au Canada, les ventes de Bitcoin augmentent par conséquent. Après tout, avec les comptes bancaires et les collectes de fonds GoFundMe des manifestants gelés par le gouvernement canadien, et malgré les efforts pour rendre difficile la conversion des actifs numériques, le Bitcoin est essentiellement devenu un dernier recours.
Ceci, et la poursuite d’actions similaires par les gouvernements du monde entier, pourraient très bien fournir l’impulsion dont Bitcoin et la crypto-monnaie ont besoin pour enfin s’établir.

Pas à propos de gauche ou de droite

Les points de vue divergents du Freedom Convoy et de l’administration Trudeau, et de nombreux autres au Canada et à l’étranger, sont évidemment compliqués.
Néanmoins, l’impact financier qui en résulte sur le marché de la cryptographie est très perceptible. Bitcoin en particulier a l’habitude de surprendre ses opposants, en particulier sur les sites de machines à sous au Pérou. Ce que l’on peut voir clairement cependant, c’est l’augmentation subséquente des ventes de crypto à la suite d’événements comme ceux-ci.
En fin de compte, tout est question d’argent et de prédiction des tendances émergentes, et si les tendances mènent à la cryptographie, alors l’argent et les intérêts suivront naturellement. Avec des scénarios continus du monde réel renforçant son utilisation et son application pratiques, et les gouvernements devenant des vendeurs par inadvertance, la crypto prend maintenant plus de place que jamais.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.