Vie Pratique, Société, Lifestyle Trucs et astuces 5 conseils pour entretenir ses babouches

5 conseils pour entretenir ses babouches




Les babouches sont des chaussures d’origine marocaine. À part leur beauté, il est interessant de noter qu’elles sont réalisées avec du cuir véritable, et c’est ce qui fait qu’elles sont résistantes et robustes. Afin que ces souliers si spéciaux gardent leur authenticité et leur belle apparence pendant des années, il est essentiel de bien les entretenir. Si vous ne savez pas comment faire, on vous donne tout de suite 5 judicieux conseils.

  1. Pour sécher

Au cas où vos babouches marocaines en cuir aient pris de l’eau, ne faites rien avant de les avoir bien séchées. L’idéal est que vous mettiez dedans des embauchoirs, à la bonne forme et taille. Il faut laisser sécher les babouches à une température ambiante. S’il y a trop de chaleur, le cuir risque de s’assécher très vite, ainsi, il ne faut surtout pas les mettre sur le radiateur, chauffage soufflant… Cette technique fera vieillir prématurément cette matière noble de la babouche femme, homme ou enfant. Une fois qu’elles sont sèches, on peut maintenant les entretenir comme il faut.

  1. Dépoussiérer

babouches entretien Crédits : Twenty20[/caption]

Quand on entretient les babouches marocaines en cuir, avant de faire quoi que soit, il faut d’abord les dépoussiérer. Pour ça, on a recours à une brosse dure. On frotte délicatement le cuir, et on insiste sur les bords ainsi que les plis de la semelle. On peut aussi employer l’aspirateur pour dépoussiérer ces souliers, mais c’est à faire avec précaution. Il ne faudrait surtout pas oublier que l’ennemie du cuir naturel est l’eau et qu’il prend une teinte brunâtre à l’exposition au soleil. Si l’exposition est prolongée et directe, le cuir teinté se décolore. Mais encore, on a intérêt à bien entretenir les babouches en cuir, car ce dernier est exposé à la saleté et à la transpiration.

  1. Entretenir le cuir clair et le cuir de couleur

Selon que le cuir est de couleur ou clair, l’entretien n’est pas le même. Et pour ça, on n’est pas obligé de trouver des produits spécifiques en magasin, car c’est faisable avec des produits naturels que l’on trouve facilement dans la maison. Si vous avez des babouches marocaines en cuir clair, entretenez-les avec un chiffon doux trempé dans du blanc d’œuf battu en neige. Pour le lustrage, utilisez un chiffon en laine. Si vous possédez des babouches en cuir de couleur, saupoudrez-le de talc avant d’y passer un chiffon en flanelle. Au cas où le cuir est encrassé, on met dessus une pâte faite de cire d’abeille et de 2/3 d’essence de térébenthine. On laisse sécher avant de frotter à l’aide d’un chiffon de laine.

  1. Détacher les babouches en cuir

Si par mégarde, vos babouches marocaines en cuir ont été tachées, c’est encore les astuces naturelles qui vont les remettre à neuf. Si vous trouvez des taches d’aliments sucrés, enlevez-les avec un mélange d’eau et d’alcool (9/10 eau et 1/10 alcool), et pour les taches de boissons alcoolisées, c’est un chiffon imbibé d’un mélange égal d’eau et d’alcool. S’il y a des brûlures superficielles, atténuez-les avec une pierre ponce, et tamponnez ensuite avec un chiffon imbibé d’huile. Par la suite, cirez avec un cirage de la même couleur. En cas de tache d’encre, employez un chiffon imbibé de lait chaud non bouilli ou d’alcool à 90°. Si la tache persiste, pulvérisez de la laque à cheveux ensuite, essuyez l’encre avec un linge propre. On réitère jusqu’à ce que la tache disparaisse. Si c’est une tache de graisse, saupoudrez de terre de Sommières, et patientez des heures avant de brosser.

  1. Nourrir le cuir

Dans l’entretien des babouches en cuir, on n’oublie pas de nourrir le cuir. Après qu’il est débarrassé de tous les résidus et de la poussière, on applique une cire d’abeille nourrissante en utilisant un chiffon doux. On réalise des petits cercles du bout des doigts, et on insiste sur les coutures et les plis. Il ne reste plus qu’à sécher et à ranger. Le cirage patine, fait briller et glace ces souliers en cuir. À noter qu’en séchant, la cire se cristallise et bouche les pores de la peau donc, ajouter plusieurs couches feront vieillir prématuré le cuir et l’assèche, il ne respirera pas. À défaut de la cire, on peut avoir recours à du lait hydratant pour bébé. On fait ça le plus souvent possible, et on rend le cuir des babouches marocaines plus souple, plus doux, plus résistant et bien imperméable.

RESTEZ CONNECTÉ !

719FansJ'aime
0SuiveursSuivre
448SuiveursSuivre
2SuiveursSuivre






Articles Connexes

Plus

    Où tenir un événement d’entreprise ?

    Séminaires, salons, congrès et afterworks sont autant d’occasions pour un chef d’entreprise et ses collaborateurs d’échanger sur l’évolution de la structure et l’atteinte des...

    Pourquoi peut-on acheter du CBD en ligne ?

    En Hexagone, l’achat du CBD est parfaitement légal. Pour en avoir, on se rend dans un commerce spécialisé, mais il est aussi possible de...

    Top 3 des caractéristiques d’une bonne agence de référencement naturel

    Dans le monde de l’entreprise, il est primordial d’assurer à sa société une vie numérique. Collaborer avec une agence compétente spécialisée dans le référencement...