Santé, Médecine Cliniques, hopitaux Trois méthodes non conventionnelles pour arrêter la cigarette

Trois méthodes non conventionnelles pour arrêter la cigarette




Arrêter la cigarette représente une ambition pour un grand nombre de fumeurs. Cela dit dans la réalité des choses, cette ambition s’avère être un challenge plus que difficile. Bien qu’aujourd’hui, on ne manque pas de traitement, de médicament  et de types de solution dans ce genre, pourtant un grand nombre de fumeurs se retrouve emprisonné de leur addiction. Si vous êtes dans cette situation ne perdez pas espoir. La médecine et la technologie ne cessent de se réinventer afin d’offrir des nouveaux moyens de sevrage tabagique. Dans cet article nous allons vous proposer trois moyens non conventionnels pour arrêter la cigarette.

La première de ces méthodes est l’hypnose. Une méthode qui commence à se démocratiser en Europe et partout dans le monde, surtout avec la place importante que la psychologie a prise dans la vie de l’homme moderne. Contrairement aux autres méthodes qui se concentrent sur la dépendance physique, l’hypnose se concentre sur la dépendance psychologique du fumeur à la cigarette. L’idée est de modifier la perception du fumeur du tabac à travers le mécanisme de la suggestion. Le praticien de l’hypnose va dans un premier temps analyser le lien que le patient a avec la cigarette et comprendre son mécanisme ; les déclencheurs, les routines, la gestuelle… Ensuite, au cours des séances d’hypnose, il va commencer à créer chez lui de nouveaux comportements plus saints à travers la suggestion.

La deuxième technique est l’acupuncture. Considéré comme de la médecine douce ou encore de la médecine non conventionnelle, l’acupuncture fait partie de la médecine chinoise qui se base sur l’étude de la circulation de l’énergie appelée Qi. Pratiquer dans l’aide au sevrage tabagique depuis une quarantaine d’années cette technique à prouver sa valeur pour beaucoup de fumeurs.

La dernière méthode que nous vous présentons est l’auriculothérapie laser, cette méthode basée sur le même principe que l’acupuncture auriculaire, elle remplace l’utilisation des aiguilles fines par un laser doux. En effet, l’oreille externe est considérée dans la médecine chinoise comme un lieu réflexe de plusieurs organes vitaux et points du système nerveux. L’excitation de certains plexus nerveux à travers les pavillons de l’oreille va permettre de cibler les connexions nerveuses responsables de la dépendance et de couper les liens de l’addiction à la source. Les praticiens de cette technique affirment qu’elle est efficace dès la première séance. Une séance laser anti-tabac dure quelques minutes et permet un sevrage instantané et naturel.

Toutes les techniques citées bien que challenger par certaines communautés scientifiques aujourd’hui elles ont prouvé leur valeur dans la pratique, et elles ont aidé des milliers de fumeurs à travers le monde à s’affranchir de leur dépendance.

RESTEZ CONNECTÉ !

719FansJ'aime
0SuiveursSuivre
1,010SuiveursSuivre
2SuiveursSuivre






Articles Connexes

Plus

    Les secrets d’histoire de la babouche.

    Originaires du monde arabo-musulman, les babouches sont des chaussures traditionnelles en cuir à porter pendant les grandes cérémonies. Ce sont des souliers plats à...

    Le devoir de communication des élus par rapport à leurs citoyens

    Dans une société où tout doit être démontrable, explicable et contrôlable, informer et communiquer sont désormais des obligations légales. Les élus se retrouvent ainsi...

    ADC : association française des agences de design

    Il est un secret de polichinelle de constater de nos jours qu’ils sont nombreux les agences qui surfent sur les vagues du design qui...