Partager la musique avec ceux qui l’aiment

0
1916

Lorsque l’on se promène en ville, on croise sur les trottoirs un grand nombre de personnes qui portent des écouteurs, avec ou sans fil, internes ou externes, mais qui tous écoutent leur musique préférée. Si dans les années 1980, à l’époque de la naissance du premier baladeur, ce type d’ustensile était plutôt l’apanage des adolescents, fiers de porter sur eux un symbole de leur modernité, aujourd’hui, il est plutôt banal de mettre ses écouteurs et de les brancher sur son téléphone mobile pour écouter les sons que l’on aime. Tout le monde est d’ailleurs concerné : jeunes et vieux, femmes et hommes.

La musique réunit les gens

Tous les mélomanes et autres amateurs de musiques populaires en tous genres aiment se retrouver entre eux pour partager les chansons qu’ils ont découvertes et qui leur ont donné de belles émotions. Chacun a son style et tout le monde se retrouve d’ailleurs en groupes en fonction de ses goûts. C’est la raison pour laquelle tout festival de musique et rassemblement autour d’un style particulier est si populaire aujourd’hui. Au fil des décennies, il en est né un peu partout en France, et qui concernent aussi bien la musique de chambre que le rock pur et dur, en passant par la variété, la musique jamaïcaine, le jazz, etc.

Le marché de la musique est dynamique

Les grands majors de la musique, les éditeurs internationaux qui rivalisent avec leurs artistes et les chansons à succès de ceux-ci ont trouvé un moyen de se faire une place dans un monde numérique où la gratuité a longtemps eu cours. Désormais on s’abonne à des services qui, moyennant un règlement mensuel, offrent des horizons musicaux les plus divers, où chacun est libre de sélectionner ce qu’il aime. Cela n’empêche pas, bien au contraire, les grandes salles de concert de réunir à chaque fois des milliers de fans quand un artiste se produit sur scène.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.