Histoire et origine de l’origami

0
500

Les origines de cet art du pliage de papier

Apparu pour la première fois dans l’empire du milieu, l’origami devient très populaire au Japon, grâce à des moines bouddhistes qui ont exporté et transmis ce savoir-faire au Pays. Concrètement, cet art contient une multitude de techniques de pliage et de découpage de papier, afin d’illustrer soit des animaux, soit des fleurs. Longtemps considéré comme un élément d’une grande valeur, l’origami était souvent utilisé comme décoration, lorsque les japonais organisaient des cérémonies religieuses. Plus précisément, ils mettaient les papiers pliés sur les cruches de saké. D’ailleurs, le plus connu des origami, est la grue en papier, un animal très vénéré des japonais, car il symbolisait la paix et la longévité. Raison pour laquelle, cet oiseau est la forme la plus connue et la plus basique de cet art. La légende raconte que ” quiconque plie mille grues de papier verra son vœu exaucé”. C’est ce qu’a voulu essayer une jeune japonaise, qui a plié 644 grues, mais qui est malheureusement morte de leucémie, due aux dégâts causés par la bombe atomique d’Hiroshima. Depuis ce jour, ses amis continuèrent le nombre d’origami qui restait, afin de lui rendre hommage et honorer sa mort.

 

Histoire de l’origami dans les pays européens

C’est à partir des années 1800 qu’un pédagogue allemand du nom de Friedrich Fröbel, que l’origami trouva sa place en Europe. Les différentes techniques de pliage et découpage, permettaient en effet, aux enfants de travailler leur créativité et leur rigueur pour que la forme soit la plus précise possible. On désignait même cette discipline : “amusette de papier“, qui a fait ses preuves dans l’éducation pédagogique des enfants, pour développer un peu plus leur imagination. Depuis ce jour, de nombreuses personnes dans le monde, se sont initiés à cet art, des jeunes comme des adultes, pour exprimer leur côté artiste et réaliser de magnifiques modèles. C’est même en France que naît les avions en papier, imaginé par l’artiste français Didier Boursin. Aujourd’hui, devant la popularité de ce savoir-faire, de nombreuses conceptions de produits, s’inspirent de cet art, comme des bijoux en origami. Ces derniers sont assez convoités par les femmes, pour qu’elles puissent avoir un style original où elles se sentiront uniques. Ainsi, l’origami reste et restera pendant très longtemps, un art à part entière où les artistes pourront s’exprimer librement, à travers des techniques précises de pliage et de découpage de feuilles.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.