Services et Artisans Faut-il déclarer les revenus issus du baby-sitting occasionnel ?

Faut-il déclarer les revenus issus du baby-sitting occasionnel ?




Le baby-sitting fait partie des services à domicile au même titre que le jardinage, le ménage, les cours particuliers…, et il est très apprécié par les étudiants non professionnels pour se faire un peu d’argent. Si vous faites de temps en temps du baby-sitting et que vous vous dites si vous devrez déclarer vos revenus ou non, et si oui, quelles sont les démarches à faire ? Tout de suite, on vous dit tout sur le sujet.

La déclaration de revenus de baby-sitting

Si vous faites du baby-sitting occasionnel et que vous proposez vos services sur une plateforme collaborative en ligne, notez que depuis cette année, la loi en rapport avec la lutte contre la fraude exige aux plateformes et places de marché sur Internet d’envoyer avant le 31 janvier de chaque année le détail des opérations faites et le montant brut perçu à ce titre à chacun des utilisateurs et à l’administration fiscale. En clair, si vous avez perçu des revenus en 2019 via ces plateformes, vous devrez voir s’ils sont imposables, et si c’est le cas, vous devrez les déclarer. Tout revenu issu d’une activité extra-professionnelle est imposable, qu’importe son montant. Cependant, l’exonération est possible si les revenus annuels ne dépassent pas un certain montant, et dans certaines situations. Il est à préciser que le salaire d’une baby-sitter est réglementé par la convention collective des salariés du particulier employeur (niveau 2). À partir de 18 ans, la baby-sitter peut compléter sa propre déclaration d’imposition, mais il est possible qu’il soit joint au foyer fiscal de ses parents. Si vous faites une déclaration en ligne, vous serez guider et accompagner.

Déclarer le baby-sitting

baby-sittingSi vous prenez une baby-sitter pour garder votre enfant, et ce, que ce soit occasionnel ou régulier, du moment qu’elle devient votre employée, vous devrez la déclarer. Pour ça, les procédures administratives ne sont pas compliquées. Certes, il est tentant de prendre la fille du voisin et de la payer à l’amiable, mais ça prive de beaucoup d’avantages aussi bien pour vous que pour elle. Premièrement, vous êtes en règle aux yeux de la loi, car vous ne faites pas du travail au noir qui est une pratique illégale. Vous lui permettez aussi de régler les différentes cotisations vieillesse, santé ou chômage. De plus, en cas d’accident, vous serez couvert tout comme elle. En effet, les frais sont pris en charge par l’assurance. Mais encore, c’est l’assurance que vous confiez votre enfant à une personne de confiance et responsable, gage de votre tranquillité. En ne déclarant pas la baby-sitter, en cas de souci, vous serez poursuivi devant la loi, et vous encourez des peines pénales et fiscales puisque vous êtes son employeur.

Vous êtes aussi invite à lire Les clés pour trouver une bonne baby sitter.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

RESTEZ CONNECTÉ !

729FansJ'aime
0SuiveursSuivre
1,103SuiveursSuivre
2SuiveursSuivre






Articles Connexes

Plus

    La machine à café Senseo Switch

    Le Senseo Switch est une machine à café qui produit un délicieux café en tampon Senseo ainsi qu’un délicieux café en continu à base...

    Achetez des véhicules de pompier miniature

    Aujourd’hui, la plupart des dessins animés qui sont faits pour les enfants mettent en scène les aventures de héros du quotidien comme des policiers,...

    Formation en droit et consultation juridique à Nantes

    Connaître ses droits est une bonne chose, mais c’est encore mieux si vous avez une meilleure connaissance sur le droit public et privé. Pour...