Tours et fraiseuses dans l’industrie : à quoi ça sert ?

0
294
tour
Crédits : Pixabay

Pour les sociétés qui évoluent dans le monde de l’industrie, l’utilisation de machines-outils est indispensable pour se développer. Parmi ces derniers, on peut citer en guise d’exemple le tour ainsi que la fraiseuse. Ce sont deux outils complètement différents. Mais, on peut dire qu’ils sont complémentaires. A quoi servent un tour et une fraiseuse ? Comment bien choisir un tour ? Qu’est-ce qu’un fraisage ? Quels sont les différents types de fraiseuses ? On en parle dans cet article.

Le tour et la fraiseuse : à quoi servent-ils ?

Connu également sous le nom de tour parallèle, le tour est sans nul doute la machine-outil la plus connue, mais aussi la plus utilisée dans le secteur de l’industrie mécanique. Polyvalent, le tour permet de réaliser de nombreuses opérations d’usinage en se servant de différents outils. Parmi ces dernières, on peut citer en guise d’exemple la réalisation de pièces circulaires. En effet, c’est grâce à cette machine-outil qu’on fabrique la plupart des pièces coniques et cylindriques qu’on trouve sur le marché. Aussi, le tour permet de réaliser des travaux d’alésage, des tournages sphériques, des filetages ou encore des trous. Dans le monde de l’industrie mécanique, on a tendance à confondre les caractéristiques du tour et celles de la fraiseuse. Or, ce sont deux machines-outils totalement différentes. Avec le tour cnc occasion, le mouvement de la pièce est rotatif. Tout comme le tour, la fraiseuse est indispensable dans l’usinage de différentes pièces. Par contre, elle peut travailler différents matériaux comme le bois, le plastique ou encore l’aluminium. Polyvalente et d’une grande précision, la fraiseuse peut exécuter les plus complexes des manipulations. Cette machine-outil est composée d’une table mobile et d’un outil de coupe. Si la table effectue les déplacements, l’outil de coupe quant à lui exécute les scissions.

Tout ce qu’il y a à savoir sur le tour et la fraiseuse

fraiseuse
Crédits : Pixabay

Pour choisir le tour, il est important de prendre en compte certains critères. Tout d’abord, il faut commencer par déterminer le type d’opération qui sera réalisé avec. Ceci fait, on rentre dans des détails plus techniques. Il faut prêter une attention, particulière à la longueur de tournage maximum (distance entre les pointes) et le diamètre de tournage maximum (hauteur des pointes sur le banc). Il serait difficile de décrire comment fonctionne un tour. Mais en général, il est composé d’un banc ou glissière, d’une boite de vitesse, d’une poupée mobile qui sert de support à la contre-pointe et d’un chariot porte-outils. Pour ce qui est de la fraiseuse, elle existe en différentes versions. Il y a la fraiseuse manuelle, la fraiseuse à apprentissage, la fraiseuse à commande numérique et à portique. De nos jours, la fraiseuse manuelle se fait de plus en plus rare. Ce sont celles équipées d’ordinateur qui règnent en maître dans les ateliers d’usinage. En matière de fraiseuse, il y en a trois types à commandes numériques : la fraiseuse à 3 axes – la fraiseuse à 4  axes et la fraiseuse à 5 axes.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.