Le rodage de la moto




Comme beaucoup de gens le savent, il est important de procéder à une petite période de rodage lorsqu’on achète une nouvelle moto. Il est vrai que les pièces qui sortent de l’usine sont de bien meilleure qualité qu’autre fois, mais le rodage reste d’actualité et conseillé malgré tout.

 

Malgré qu’on sache qu’il faut roder la machine, peu de monde sait ce que cela veut dire concrètement et comment cela fonctionne. Alors, qu’est-ce que le rodage d’une moto ?

Le processus de rodage d’une moto se traduira donc par le polissage mutuel des pistons et des cylindres. Cette procédure fonctionne donc sur le principe du frottement.

D’un point de vue moins direct, les pneus, les suspensions, les freins, l’embrayage et le châssis vont aussi s’adapter, ce qui entrera également dans la définition de rodage. En clair, vous adaptez votre moto à être conduite.

 

Mais alors, comment bien faire le rodage de sa nouvelle bécane ?

 

Généralement, pour ce qui résulte du rodage moteur, les informations sont notées dans le carnet d’entretien de votre véhicule. Ces infos divergent en fonction du modèle et de la cylindrée, il est donc conseillé de bien les suivre.

Notez que la lubrification par mélange (huile avec essence) pour une moto 125cc à 2 temps est très importante au rodage. Cela permettra d’évacuer toutes les crasses accumulées lors de la fabrication de la machine.

 

Pour ce qui est des freins, ils devront être utilisés de manière progressive, on évitera donc les freinages brusques. Hé oui, les pistons des étriers doivent aussi s’adapter à leur « nouvelle vie ». De plus, des freinages trop brusques avec une nouvelle moto vont risquer d’endommager les disques en les déformant.

 

Mêmes soucis avec les pneumatiques. Vous en obtiendrez une bonne adhérence uniquement quand ils seront légèrement usés. Il est donc préférable de rouler prudemment lors des 250 premiers kilomètres. Penser également à vérifier la pression de vos nouveaux pneus avant d’aller faire des tours de roue. (Élément de sécurité sur une moto)

 

Pour terminer, l’embrayage et la boîte de vitesse s’adaptent en fonction de votre pilotage. Une moto neuve s’habituera à votre façon de changer les vitesses. Il sera donc important de manier l’embrayage et la boîte de vitesse de la façon la plus naturelle possible. Si vous êtes débutant, apprenez tout de même à changer les vitesses sur une moto déjà rodée, sinon vous risquez de faire des dégâts à votre nouveau moteur.

 

L’intérêt de roder sa moto est donc bien réel. De plus, un bon pilote, qu’il soit en motocross, enduro ou routière, restera prudent avant de faire chanter sa nouvelle bécane. Il préférera bien connaître sa monture avant toute chose.

5/5 (1)

Merci de Noter cet article.

RESTEZ CONNECTÉ !

752FansJ'aime
0SuiveursSuivre
1,117SuiveursSuivre
2SuiveursSuivre






Articles Connexes

Plus

    Pourquoi le code promo peut sauver votre Noël ?

    Noël approche à grands pas. Si de nombreux français commencent à peine à acheter leurs cadeaux de Noël, un élément est plébiscité depuis quelque...

    Comment choisir son réparateur de store

    Y a pas à dire, le store nous permet de vivre confortablement chez nous. Ce dispositif mis en place pour créer de l’ombre au...

    Une animalerie vous aide à gâter vos animaux de compagnie

    Un foyer sur deux possède un animal. Vous en faites sûrement partie. Donc, votre petite boule de poils ou à plumes, fait partie des...