Un test de dépistage de drogue peut-il devenir positif au contact du CBD ?

0
760

Un test de dépistage de drogue peut-il devenir positif au contact du CBD ?

Les tests de dépistages se font partout : sur la route, à la maison, dans un lieu de travail. Autant les employeurs peuvent en imposer à leurs salariés que les parents peuvent décider de contrôler leurs enfants encore mineurs. Parmi les drogues dépistées, figure le CBD qui suscite souvent de nombreuses interrogations : peut-on être contrôlé positif ?

Comment fonctionnent ces tests ?

Les tests de dépistage utilisés sont ceux de salive et ceux d’urine. Au cours du test d’analyse d’urine, la bandelette émet une réaction suivie des substances présentes dans le corps de l’intéressé. Le cannabis, la cocaïne, l’héroïne, la méthadone, le crack, la kétamine et les hallucinogènes. Ces substances et leurs dérivées peuvent être détectées dans un délai de 48 heures suivant leur consommation.
Le test de dépistage cbd de type salivaire est plus simple à effectuer. Il est ce qui se pratique sur les routes. Normalement, le test de dépistage du CBD doit se révéler négatif pour la simple et unique raison que cette substance n’est pas considérée comme une drogue.

Crédit : Pixabay

Le CBD peut rendre positif au test de dépistage

Le CBD est un cannabis thérapeutique.  De ce fait, il n’est pas considéré comme une drogue en temps normal. Cependant, il doit être consommé de façon raisonnable. Autrement, il pourrait être contrôlé positif au test de dépistage de drogue.  Ceci est dû au delta-9-tétrahydrocannabinol. Encore appelé THC, il peut être présent dans les liquides, les denrées alimentaires telles que le bonbon ou dans les huiles.
Le taux toléré est en dessous de 0, 2%. Au-delà, le test se révèle positif. En outre, les produits finis ne doivent contenir aucune trace de THC. Ainsi, il est bon de contrôler le taux de CBD avant de consommer vos produits. Faute de quoi, vous pouvez être soumis à des sanctions. Les fumeurs sont très susceptibles d’être sanctionnés parce que le taux présent dans une feuille est difficile à déterminer.

Le temps de détection du CBD

Le THC contenu dans le cbd peut rester détectable des jours après sa consommation.

Le test salivaire

Le temps de détection est court lorsqu’il s’agit de la salive. Lorsque vous tapotez de l’e-liquide ou fumez un joint de cannabis contenant du THC, ce dernier reste détectable pendant 4 à 6 h de temps. Après, toute trace disparait du métabolisme.

Le Test urinaire

Il diffère du test salivaire en ce sens que son temps de détection est beaucoup plus élevé. Bien évidemment, il sera également fonction de la quantité de THC contenue dans la substance absorbée.  En quantité importante, il peut être détecté 60 jours après. Ceci se passe souvent chez les grands consommateurs de cannabis. La raison en est toute simple : le THC se fixe dans les graisses.  L’organisme ne l’élimine donc pas rapidement.

Le test capillaire

Très fiable, il peut détecter la présence du THC 90 jours après son absorption. Le CBD n’est pas une drogue. Toutefois, le THC qui en est un composant est un stupéfiant dont la consommation est punie au-delà d’un taux de 0,2%. Ainsi, il est bon de se contrôler pour ne pas tomber sous le coup de la loi. Quant aux mineurs, le simple achat de produits au CBD vous est scrupuleusement prohibé.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.