Rachat de voiture




Parfois, l’achat d’une nouvelle voiture n’est pas une option. Les dépenses diverses s’accumulent, le budget familial ne revient plus et on repousse sans cesse la réflexion sur ce qu’on pourrait faire pour économiser cet argent. Mais il n’en reste pas moins que la voiture est utile, surtout si vous travaillez loin. Une bonne solution pour satisfaire pleinement ces nombreux besoins est d’acheter une voiture d’occasion. Grâce au succès de ces années de divers portails web consacrés à ce sujet, nous pouvons, en quelques clics, avoir toutes les informations détaillées sur les voitures et les comparer entre elles. Mais attention. Malheureusement, l’escroquerie est toujours au coin de la rue.

Ces dernières années, de nombreux cas de publicités trompeuses ou dangereuses ont été signalés. C’est pourquoi nous avons pensé à rédiger un petit guide pour acheter une voiture d’occasion et continuer à faire des rêves tranquilles.

10 conseils à suivre avant d’acheter une voiture d’occasion
1. Vérifier le kilométrage

L’un des premiers risques liés à l’achat d’une voiture d’occasion est de faire fonctionner un compteur kilométrique trafiqué. La plupart des voitures sont conçues pour parcourir environ 350 000 kilomètres et peuvent avoir jusqu’à 18 ans. Demandez donc à votre mécanicien de vérifier le kilométrage réel que vous avez déjà parcouru.
2. Public ou privé ?

Les deux ont des avantages et des inconvénients. L’acheter à un particulier sera certainement moins cher que l’acheter à un concessionnaire. Mais il faut être très prudent. Essayez de vous renseigner sur les caractéristiques techniques et l’historique du véhicule. Si vous décidez de vous adresser à un professionnel, vous vous sentirez sûrement plus rassuré. Selon les règles du Code de la consommation, le concessionnaire a le devoir d’appliquer la garantie légale de conformité “inaliénable et non limitée” pour une durée minimale de 12 mois et qui couvrira les éventuels défauts de la voiture d’occasion.
3. Méfiez-vous des publicités / des fraudes

L’accès au réseau nous aide à obtenir de plus en plus d’informations en fonction de nos recherches, à trouver le prix le moins cher et parfois à tomber dans des pièges. Ne vous laissez pas tromper par les rabais de choc. Soyez attentif aux demandes d’avances sans garanties et à la divulgation de vos données personnelles. Vous risquez de mauvaises surprises.
4. Vérifiez vos documents

Avant d’acheter, il est essentiel de vérifier que le numéro de la plaque d’immatriculation, le numéro de châssis et le numéro du moteur sont les mêmes que ceux qui figurent dans le livret.
5. Découvrez l’histoire du véhicule

Vous pouvez consulter le PRA, le registre public des véhicules à moteur, pour avoir une vue complète du cycle de vie de la voiture. Il vous aidera à comprendre les changements réels.
6. Allez voir votre mécanicien de confiance

Avant le oui officiel, vérifiez, avec l’aide de votre mécanicien de confiance, le véhicule que vous avez choisi. En particulier, si la carrosserie présente des rayures, des bosses ou des abrasions, et si le châssis, la peinture, le compartiment moteur, les vitres, le volant, les tapis de sol, les sièges et le tableau de bord sont en bon état. Et enfin, tester le fonctionnement des lumières.
7. Faites un essai routier

Une fois que votre mécanicien est d’accord, c’est votre décision finale. Faites un tour en voiture pour évaluer le bruit, les glissements de terrain, la suspension et la douceur de la transmission. Vous aurez ainsi une idée encore plus précise de ce que vous allez acheter.
8. Ne soyez pas pressé

Évaluez tous les aspects du rachat auto calmement et ne voulez pas conclure ce qui peut sembler être une bonne affaire, mais qui pourrait s’avérer être un trou dans l’eau.
9. Que faire pour retourner en cas de défauts graves ?

S’il a été acheté auprès d’un concessionnaire, comme nous l’avons déjà dit, l’acheteur a droit à la garantie légale de conformité, avec le rétablissement éventuel de la régularité du véhicule par rapport à la livraison. Si, en revanche, le dommage est trop important, le contrat est résilié. L’acheteur rend la voiture et le vendeur l’argent, moins la valeur égale à la distance parcourue. Il en va de même pour l’achat auprès d’un concessionnaire avec une garantie de deux ans, qui peut être limitée à un an si cela est écrit dans le contrat. Si, en revanche, le vendeur est un particulier, selon le code civil, il appartient à l’acheteur de vérifier si le véhicule est défectueux et de prouver que la voiture est défectueuse.
10. N’oubliez pas de mettre à jour le certificat d’enregistrement

Et l’enregistrement du changement de propriétaire dans le PRA dans les 60 jours suivant la vente. L’acheteur est responsable de l’enregistrement du changement de propriétaire.

RESTEZ CONNECTÉ !

719FansJ'aime
0SuiveursSuivre
726SuiveursSuivre
2SuiveursSuivre






Articles Connexes

Plus

    Les meilleures armes d’autodéfense

    Aujourd’hui, nous ne nous sentons pas toujours en sécurité dans la rue et nous pouvons plus facilement craindre des cambriolages. Pour prévenir de telles situations et se protéger, il existe différentes armes non létales qui nous permettent de nous défendre sans tuer ni blesser lourdement.

    Quels sont les bienfaits de l’Aloe Verra ?

    Une bonne alimentation et des exercices permettent de garder un corps sain. Il s'agit là d'une assertion réelle qui apprend un moyen pour bien...

    Le point sur l’évolution du prix des granulés de bois

    Lorsqu’on jette un regard sur l’évolution du prix des granulés de bois au cours de ces dernières années, on constate qu’il a sensiblement augmenté....