L’utilisation de la masse en étoile

0
953
Point en étoile, plans de masses analogues et numériques

Ce n’est pas facile de faire la liaison entre les plans de masses analogiques et numériques. En effet, sources de bruit, les puces numériques risquent d’entraîner des interactions dans les circuits analogiques. Ainsi, il faut les dissocier, mais tout en les reliant à la même masse. Faire des plans sans raisonner peuvent causer d’importants soucis, il faut donc réaliser une mise à terre en étoile. Un point en étoile permet de mettre à la masse certains circuits à signaux mixtes.

 

La mise à la masse des signaux mixtes

La mise à la masse de circuits imprimés à signaux mixte est compliquée. Afin de diminuer les EMI, il faut que les signaux analogues et numériques soient dissociés, mais soient aussi mis à la masse ensemble. Avec une liaison incomplète, d’importantes boucles de masse peuvent surgir, reflétant le bruit à l’intérieur et à l’extérieur du circuit. Cependant, le souci avec les cartes à signaux mixtes se trouve dans les circuits numériques. Les puces de commutation numérique peuvent produire du bruit qui n’est pas un problème si elles sont seules, mais une fois qu’elles sont associées avec des circuits analogiques, les EMI peuvent arriver et troubler les signaux analogiques sensibles. Ainsi, il faut dissocier ces 2 systèmes. Mais leur dissociation emmène un autre souci : la masse flottante. Pour fonctionner convenablement, il faut relier les puces analogiques et numériques à la même masse. La connexion bâclée des plans analogiques et numériques séparés peut entraîner des boucles de masse. Quand ces dernières sont sérieuses, elles remplacent les antennes et produisent des EMI dans d’autres parties de la carte ou à l’extérieur de l’appareil. La mise à masse en étoile va connecter les circuits analogiques et numériques en un unique point et baisser le risque de boucles de masse ainsi que la multiplication d’EMI.

 

La mise à masse en étoile

La mise à masse en étoile est un point en étoile connecté à des plans de masse analogiques et numériques pour éliminer les boucles de masse. Toutes les liaisons le constituant doivent être rassemblées en un unique point, et les circuits analogiques et numériques doivent interagir le moins possible. Pour cela, il faut avoir recours à des rails d’alimentation séparés et les connecter seulement au niveau du point en étoile. Ainsi, les zones sensibles aux boucles de masse sont réduites, les signaux analogiques et numériques ne se mêlent pas et n’interagissent pas entre eux sur les plans de masse. Quand recourir à la mise à la masse en étoile ? La réponse à cette question est au bon moment, cela se fait dans certains cas, mais pas de manière méthodique. L’occasion parfaite pour recourir à un point en étoile est sur un unique circuit imprimé avec convertisseur ADC/DAC. Il est possible d’y faire le point en étoile en point de mise à la masse du convertisseur. Après, il faut raccorder les plans de masse analogiques et numériques à la terre sur chaque côté du convertisseur à ce même point. N’oubliez pas que l’objectif est de tout connecter sur un même endroit.

 

Poursuivez votre lecture avec Bien protéger les composants électroniques.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.