Comment choisir son poêle à bois ?

0
230
poêle à bois choix
Crédits : Pixabay

En France, le poêle à bois est prisé par bon nombre de personnes, et la raison à cela est l’augmentation incessante des tarifs des combustibles comme le fuel et le gaz. Mais ce choix est aussi dicté par le côté écologique de cet équipement. Si vous êtes convaincu de l’importance d’un poêle à bois, lisez attentivement ce billet pour faire le bon choix.

Poêle à bûche ou à granulé ?

On trouve deux sortes de poêles à bois : à granulé ou à bûche, et vous choisirez suivant vos besoins. Le modèle à bûche peut chauffer une ou deux pièces rapidement. Toutefois, la taille du foyer détermine l’autonomie, la puissance, la qualité de bois, le coût d’installation et le volume de l’habitation. En effet, le feu est soutenu afin d’optimiser le rendement et de baisser la pollution. Toutefois, il faut charger manuellement les bûches. Le modèle à granulé est parfait pour chauffer continuellement. Poêle à bois
à granulé vient avec un réservoir pour le combustible, il charge le foyer de manière automatique quand les pellets sont brûlés. Il est donc plus pratique et autonome tout en étant propre. De plus, il faut seulement une seule charge pour un fonctionnement des heures ou même des jours.

Les matériaux de construction du poêle à bois

Après le choix du combustible, il faut maintenant s’attarder sur le choix de la matière de fabrication du poêle à bois. Vous avez le choix entre la fonte ou l’acier. Matière classique, la fonte est faite avec un alliage de carbone et de fer coulé dans un moule. L’atout de ce matériau est qu’il permet de retenir et de restituer la chaleur. Cependant, un poêle en fonte ne fait pas monter la température rapidement. Aussi, c’est un matériau lourd. Le modèle en acier affiche des finitions plus soignées et plus fines. De plus, différents modèles existent pour répondre à tous les styles d’intérieur. L’avantage du poêle en acier est qu’il est plus abordable. Et encore, à l’inverse de la fonte, il fait grimper la température plus rapidement, mais il retient la chaleur moins longtemps. Vu qu’il est plus léger, on peut le placer à l’étage.

Les autres critères de choix

poêle à bois
Crédits : Pixabay

Le choix se porte également sur la diffusion de chaleur : par convection ou par accumulation de chaleur. Par ailleurs, il faut être attentif au rendement optimal. À noter que le chauffage en bois est éligible au label Flamme Verte avec un rendement minium de 70 %. Gardez en tête que plus le rendement est élevé, plus la consommation est moindre. Quant à la puissance du poêle à bois, c’est suivant la superficie du logement. Si l’intérieur est bien isolé, un modèle à faible puissance suffit. N’oublions pas l’entretien du poêle à bois. S’il est à bûche, il faut faire le ramonage avant de l’utiliser. Il est indispensable aussi d’évacuer régulièrement les cendres et de nettoyer souvent l’intérieur. L’entretien est fait par un professionnel. S’il est à granulé, le ramonage est à réaliser deux fois par an. La vérification de l’appareil par un spécialiste se fait tous les ans afin d’assurer son bon fonctionnement.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.