vendredi, septembre 30, 2022
Écologie, bio, équitableMatériel agricole, équipement, emballageComment sont fabriquées les machines agricoles ?

Comment sont fabriquées les machines agricoles ?




L’utilisation des machines agricoles et des engrais a fortement marqué l’évolution du travail des hommes et de leur mode de vie. Les Américains étaient les premiers à se lancer dans la motorisation et la mécanisation de l’agriculture. Leurs techniques se sont aujourd’hui répandues sur toute la planète. Dans la mouvance actuelle du monde, la construction de machines agricoles ne cesse d’évoluer entre la quête d’innovation et l’optimisation de la production. Aujourd’hui, les machines agricoles peuvent être fabriquées grâce à la mécano-soudure et on peut même en construire certaines de toutes pièces.

La mécano-soudure pour plus de robustesse

La mécano-soudure permet de réaliser des pièces robustes pour la fabrication de machines agricoles (herses, planteuses, défileuses et épandeurs). Des entreprises de métallerie proposent la mécano-soudure pour réaliser des équipements agricoles. Elles livrent des pièces semi-finies ou finies pour de nombreux secteurs, comme l’agriculture et les travaux publics.

La mécano-soudure, telle que proposée sur www.solimeka.fr/, permet de réaliser des pièces robustes spécifiques, comme les bras d’arrosage et les outils rotatifs. Cette technique permet d’obtenir des formes complexes à moindre coût en assemblant des profilés. Elle donne la possibilité de réaliser des bâtis ou des châssis de machines agricoles. En plus de rendre la fabrication des machines agricoles économiques, cette technique permet de réaliser des pièces durables. Les professionnels fournissent un travail de haute précision et vous livrent des produits qui respectent votre cahier des charges.

La motorisation des machines agricoles

La motorisation marque une grande révolution du machinisme agricole. On ne disposait autrefois que de la force des hommes et des animaux pour travailler la terre. Les premières machines construites aux États-Unis dans les années 1800 utilisaient la locomotive à vapeur. Elles servaient à tirer les machines agricoles comme les batteuses et les moissonneuses, à la place des chevaux, et ce, sur de vastes territoires. Leur utilisation a commencé à se répandre dans le monde en 1900.

En 1892, le moteur à essence a permis de créer le premier tracteur tel qu’il est aujourd’hui. L’apparition de la moissonneuse-batteuse a ensuite permis de travailler la terre de nombreuses façons, grâce à une seule machine :

  • pour le fauchage,
  • pour le battage,
  • pour la mise en sac de céréales.

Les gros fabricants européens de machines agricoles génèrent aujourd’hui plus de 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires.

L’open hardware intégré dans les machines

Les agriculteurs ont désormais la possibilité de construire eux-mêmes leur machine agricole grâce à l’open hardware. Il s’agit de fabriquer les machines agricoles à partir de plans facilement téléchargeables sur internet. De plus, construire soi-même sa machine agricole revient beaucoup moins cher que d’investir dans les modèles disponibles dans le commerce.

L’open hardware permet aux agriculteurs de construire eux-mêmes leurs machines grâce à des plans d’open source disponibles sur internet. Ils se servent ensuite de matériel comme l’imprimante 3D pour réaliser les machines.

Des ateliers de formation existent également pour aider les agriculteurs à fabriquer leurs machines. Ils mettent de nombreux plans à leur disposition. Un organisme peut prendre en charge le coût de la formation.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

[td_block_social_counter style="style10 td-social-boxed td-social-colored" facebook="ousurfer" twitter="GuideOusurfer" googleplus="116321185571487410784" custom_title="RESTEZ CONNECTÉ !" block_template_id="td_block_template_9" pinterest="ousurfer" open_in_new_window="y"]






Articles Connexes

Plus