Immobilier : pourquoi le secteur est en plein essor ?

0
609

L’issue incertaine de la pandémie du coronavirus n’a pas empêché le secteur de l’immobilier de se développer en attirant plusieurs acquéreurs. Transactions digitalisées, investissements locatifs…, autant d’éléments qui justifient le dynamisme sans cesse croissant de ce domaine.

La digitalisation des opérations immobilières

Le confinement a entraîné une dématérialisation des opérations immobilières. Cette refonte du système est l’élément notable qui a favorisé l’évolution du secteur immobilier même en période critique.

Le digital permet au client de parcourir un large éventail d’annonces immobilières pertinentes sur les sites de différentes agences immobilières. Avec le système 3D, il peut visiter virtuellement toutes les pièces du logement à acquérir. Il peut comparer librement les tarifs et offres qui se présentent à lui avant d’effectuer son choix. Sur les sites tels que just-business.fr, il peut également se renseigner sur les nouvelles législations ou tendances immobilières. De tels sites d’information permettent d’obtenir des conseils pratiques sur l’immobilier et ses spécificités.

Avec la signature électronique, les agences immobilières en ligne perçoivent des commissions fixes moins chères que les cabinets traditionnels. D’ailleurs, l’agent immobilier est disponible en visioconférence pour mieux expliquer au client les aspects de chaque offre. Certaines agences possèdent même des applications à télécharger pour faciliter la navigation parmi les propositions immobilières.

 

L’attractivité des investissements immobiliers

En dépit de la crise économique causée par la pandémie, l’investissement locatif demeure une valeur refuge. En effet, les Français ont toujours préféré la pierre à tout autre type de placement. Il permet au propriétaire de se constituer des revenus complémentaires ou d’anticiper sa retraite.

Sur internet, le futur investisseur peut aussi rechercher et comparer les meilleures offres d’investissement locatif. Les sites de comparaison fournissent également de nombreux conseils pour faciliter les démarches administratives. Le futur investisseur ainsi bien entouré est rassuré de la réussite de son projet.

Le propriétaire bénéficie de la défiscalisation s’il réalise son investissement avec la Loi Pinel ou la loi Malraux. De plus, le statut de loueur en meublé non professionnel (LMNP) permet la réduction de l’impôt sur le revenu et les charges d’achat. Il en est de même pour la location nue dont l’impôt est réduit par le déficit foncier pendant l’exécution des travaux.

L’évolution des critères d’acquisition d’un logement principal

Le taux d’acquéreurs d’un logement principal est passé de 64 % avant à 81 % après le confinement. Cette hausse se justifie par la recherche d’un bien avec de nouveaux critères de sélection.

Désormais, les Français veulent avoir une maison possédant des espaces internes et externes larges. Pour cela, ils étendent leur zone de recherche. Ainsi, le critère de la proximité du travail n’est plus exigé à cause de la tendance au télétravail.

De même, beaucoup d’entre eux aspirent à une meilleure qualité de vie avec un cadre plus serein, naturel et calme. Pour ce faire, ils préfèrent se tourner vers la province ou les petites villes à condition d’avoir une parfaite connexion internet. Cet engouement contribue au dynamisme du secteur de l’immobilier et à son expansion malgré la crise sanitaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.