Comment se financent les associations ?




On peut envisager la création d’une association pour diverses raisons. Toutefois, à l’instar d’une entreprise, celle-ci a nécessairement besoin de ressources financières pour mener ses activités. Et à cet effet, différents moyens de financement d’une association existent. Passons-les en revue ! 

Les sources de financement propres à l’association

A ses débuts, une association constitue sa liquidité grâce aux cotisations de ses membres. Elle peut également réclamer un droit à l’entrée pour les nouveaux adhérents, de même que des apports personnels. Dans tous les cas, ce sont les statuts de l’association qui déterminent le montant de la participation financière des membres. Ils précisent également la fréquence et les délais de paiement. Pour s’acquitter de leurs cotisations, les adhérents peuvent payer en espèces, par chèque ou encore par virement bancaire. 

Le financement de l’association peut se faire encore par d’autres moyens comme l’indique https://www.helloasso.com/blog/comment-financer-une-association/. En effet, les membres peuvent organiser des manifestations lucratives. Les recettes engrangées permettront d’assurer le fonctionnement de l’association, ou de mener à terme un projet commun. Diverses activités sont susceptibles d’avoir lieu. Il peut s’agir d’une kermesse, d’une tombola, de la vente de confiseries, de l’organisation d’un concert, de la commercialisation de billets d’entrée pour un spectacle pour enfants… 

Les sources de financement externes

Le don fait partie des principales sources de financement externes d’une association. Cette dernière peut se rapprocher d’une entreprise, d’une personne de renom ou encore d’un organisme. Et pour encourager les donateurs, ceux-ci bénéficient d’une réduction d’impôts sur les sommes allouées. Le mécénat ou le parrainage sont des pratiques qui s’inscrivent dans la stratégie de communication des organisations. Elles peuvent ainsi valoriser leur image en s’impliquant dans les activités d’intérêt général menées par les associations. 

On peut encore parler du fonds de dotation. Il s’agît d’un établissement de droit privé à caractère non lucratif qui se charge d’administrer les biens matériels, les droits ou les finances qu’on lui confie. Les gains issus de cette capitalisation doivent exclusivement être utilisés dans une activité d’intérêt général. L’emprunt bancaire peut également constituer un mode de financement d’une association.

Les aides financières des institutions publiques

L’Etat peut soutenir financièrement les associations en leur octroyant des subventions. Les aides sont redistribuées par les collectivités locales. Toutefois, les associations qui souhaitent en bénéficier doivent s’enregistrer au niveau de la préfecture, et détenir un numéro SIRET.

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

RESTEZ CONNECTÉ !

798FansJ'aime
0SuiveursSuivre
1,074SuiveursSuivre
5SuiveursSuivre






Articles Connexes

Plus

    Le mobilier urbain s’invite à l’école

    En quelques années, l'aménagement urbain a considérablement changé le paysage. Qu'il s'agisse d'aménagements extérieurs ou intérieurs, il se fait désormais plus tendance pour s'accorder...

    Du mobilier urbain pour créer une atmosphère

    Ce sont des choses auxquelles nous ne pensons pas forcément et qui pourtant font partie de notre quotidien. En effet, le mobilier urbain peut...

    Resomarbre, le matériau haut de gamme des terrasses en résine

    Le développement des terrasses en résine en granulat de marbre est de plus en plus prenant. Ce marché jusqu'ici plutôt développé outre Atlantique, démarre en force partout en France. Ses qualités sont indéniables en terme d'esthétique, la diversité des coloris et les possibilités offertes en terme de personnalisation.