Comment installer ses panneaux photovoltaïques ?

0
244

L’installation de panneaux photovoltaïques est une étape importante pour produire votre propre énergie solaire. Cette démarche écologique, économique et responsable nécessite une attention particulière. En effet, une installation correctement réalisée et exécutée garantit un rendement optimal et une durée de vie accrue des panneaux solaires. Dans cette perspective, il devient impératif de suivre certaines étapes afin de garantir une installation de qualité. Cela va de l’évaluation de la surface disponible à l’installation des supports de fixation en passant par le choix des équipements et la vérification des normes de sécurité en vigueur. Voici un article qui fait le tour des éléments à prendre en compte pour réussir l’installation de vos panneaux photovoltaïques.

Comment choisir ses panneaux photovoltaïques ?

Il est important de bien choisir ses panneaux photovoltaïques, car cela conditionne la manière dont la pose doit s’effectuer. Généralement, vous devez choisir votre cellule solaire en tenant compte de deux éléments : le rendement et la technique de pose.

Choisir ses panneaux photovoltaïques en fonction du rendement

Il existe différents types de panneaux photovoltaïques, mais la plupart des gens préfèrent les panneaux à base de silicium. Ils sont les plus courants et offrent un rapport qualité/prix très intéressant. On distingue trois types de panneaux photovoltaïques : les panneaux monocristallins, les panneaux polycristallins et les panneaux amorphes. Chacun d’eux a ses avantages et ses inconvénients en matière de rendement.

Les panneaux monocristallins sont des panneaux constitués d’un seul cristal de silicium. Ils ont le meilleur rendement, de l’ordre de 22 %. Leur production est optimale en présence d’un rayonnement direct. Ils possèdent une couleur très foncée, proche du noir. Cependant, leur prix est plus élevé que celui des autres types de panneaux.

Les panneaux polycristallins, quant à eux, sont composés de plusieurs cristaux de silicium. Ils ont un rendement légèrement inférieur à celui des panneaux monocristallins, 18 % environ. Mais leur excellent rapport qualité/prix en fait une option très populaire. Les panneaux polycristallins captent très bien les rayonnements indirects, ce qui les rend efficaces même par temps nuageux. Ils ont une couleur bleue distincte.

Les panneaux amorphes sont les moins connus dans la catégorie des cellules à base de silicium. Ils sont composés d’une couche très fine de silicium, avec un rendement très faible par rapport aux autres types de panneaux, de l’ordre de 7 %. Même si leur prix est très attractif, leur rendement est souvent jugé insuffisant pour une utilisation résidentielle.

Enfin, les tuiles solaires constituent une alternative intéressante aux panneaux solaires traditionnels. Elles ressemblent à des tuiles classiques, mais sont équipées de cellules photovoltaïques et d’un verre trempé en silicium. Il existe différents types de tuiles solaires : traditionnelles, larges, transparentes, en ardoises, etc. Leur rendement est inférieur à celui des panneaux polycristallins ou monocristallins, mais supérieur à celui des panneaux amorphes.

Choisir son panneau photovoltaïque en fonction de la technique de pose

Il vous revient également de choisir vos panneaux en fonction de la technique de pose. Deux options s’offrent à vous : la surimposition et l’intégration au bâti.

La surimposition est la méthode la plus courante. Elle implique la pose des panneaux par-dessus le toit, en parallèle du plan de la toiture. Cette technique est simple, rapide et moins coûteuse que l’intégration au bâti. Son principal inconvénient est que les panneaux solaires sont très visibles. Si vous ne souhaitez pas que vos panneaux soient très visibles, cette technique n’est peut-être pas la plus adaptée pour vous.

L’intégration au bâti, quant à elle, est une technique plus discrète et esthétique. Elle consiste à retirer une partie des tuiles pour y insérer les panneaux solaires. Ces derniers sont alors au même niveau que la toiture, ce qui assure un rendu plus homogène et élégant. Cette technique permet une meilleure isolation thermique de votre maison.

Toutefois, elle est plus coûteuse et nécessite des travaux plus importants, car une partie du toit doit être retirée pour y insérer les panneaux.

Si vous ne pouvez pas installer vos panneaux sur le toit, vous pouvez les mettre au sol. Néanmoins, cette option ne permet pas de prétendre à la plupart des aides financières disponibles pour les installations photovoltaïques.

Les différentes étapes de l’installation d’un panneau photovoltaïque

L’installation d’un panneau solaire peut sembler complexe quand on ne s’y connaît pas du tout. Mais en suivant les étapes suivantes, vous devriez y arriver :

  • Évaluation de l’emplacement : avant de commencer l’installation à proprement parler, il faut déterminer la quantité de lumière solaire que l’emplacement choisi vous permettra de capter. C’est important pour connaître le nombre de panneaux solaires nécessaires pour produire suffisamment d’énergie.
  • Conception du système : cela implique la création d’un plan détaillé pour l’installation de vos panneaux. Ce plan doit inclure le nombre de panneaux solaires nécessaires, l’emplacement des panneaux et les composants du système électrique.
  • Installation des panneaux solaires : ceux-ci peuvent être installés sur le toit ou à même le sol. Ils doivent être fixés à l’aide de supports et de rails pour garantir leur stabilité.
  • Connexion des panneaux solaires : ils peuvent être connectés en série ou en parallèle. Des câbles électriques sont indispensables pour les relier à l’onduleur.
  • Installation de l’onduleur : l’onduleur doit être posé près des panneaux. Ils permettent de convertir le courant continu produit par les panneaux solaires en courant alternatif, qui peut être utilisé pour un usage domestique.
  • Connexion de l’onduleur : il faut relier l’onduleur au tableau de distribution électrique de la maison avec des câbles électriques. C’est la dernière étape pratique de l’installation.
  • Vérification et mise en service : une fois l’installation terminée, il faut tester l’ensemble du système pour s’assurer qu’il fonctionne correctement. Une fois le test réussi, l’installation peut être mise en service.

L’installation de panneaux solaires est un processus complexe, mais important pour la production d’énergie. Il est préférable de confier cette tâche à des professionnels expérimentés afin de garantir une installation bien faite et durable.

Les démarches administratives nécessaires pour installer des panneaux photovoltaïques

Pour installer des panneaux photovoltaïques, il faut effectuer un certain nombre de démarches administratives pour se conformer à la législation.

  • Déclaration de travaux : Que vous soyez en train de bâtir une maison équipée de panneaux solaires ou que vous souhaitez les installer sur une maison existante, vous devez faire une déclaration de travaux à votre mairie. Cette demande peut être effectuée en remplissant un formulaire simple. La réponse est généralement donnée dans un délai d’un mois.
  • Attestation de conformité électrique Consuel : Pour garantir que votre installation électrique est conforme aux normes de sécurité, vous pouvez obtenir une attestation de conformité électrique Consuel. Cette attestation est délivrée après un contrôle de votre installation électrique. Si des travaux sont nécessaires pour se conformer aux normes, vous devrez les effectuer avant de procéder à une contre-visite.
  • Demande de raccordement au réseau Enedis : Si vous souhaitez vendre une partie ou l’intégralité de votre production d’électricité, vous devez effectuer une demande de raccordement au réseau Enedis. Cela permet de vérifier la conformité de votre installation par le gestionnaire de réseau.

Quelle est la durée d’installation d’un panneau photovoltaïque ?

Les travaux d’installation de panneaux photovoltaïques sur un toit ne prennent pas beaucoup de temps. Généralement, ils ne durent qu’une journée, voire deux si le chantier est plus important ou complexe.

Toutefois, il faut noter que le délai entre la signature du contrat et le début de l’installation peut prendre plusieurs semaines, voire des mois. En effet, certaines démarches administratives peuvent prendre du temps et les installateurs peuvent imposer un délai si leur carnet de commandes est complet. En France, la durée moyenne d’attente est de 3 mois.

Il convient également de mentionner que la durée de l’installation peut varier en fonction de la complexité de l’installation, du nombre de panneaux à installer, de la taille du toit et des conditions météorologiques. En général, les installateurs veillent à minimiser les interruptions de service pour que l’installation soit terminée dans les délais impartis.

Autoconsommation ou revente : quelle option est la plus rentable ?

Lorsque vous installez des panneaux solaires, vous pouvez choisir entre l’autoconsommation, la revente totale et une troisième option dite hybride.

En optant pour l’autoconsommation, vous utilisez toute votre production électrique pour les besoins de votre foyer, ce qui permet de réduire vos factures d’électricité. Mais, le surplus d’électricité produit n’est pas utilisé.

Avec la revente totale, vous vendez l’intégralité de votre production électrique et devez utiliser le réseau public pour vos besoins énergétiques personnels.

Enfin, l’option hybride vous permet de consommer l’électricité que vous produisez et de vendre le surplus. Cette option est souvent la plus rentable, car elle amortit vos factures d’électricité tout en vous faisant gagner de l’argent avec la vente du surplus d’énergie produite.

Sachez que votre choix dépend de vos besoins énergétiques, de la taille de votre installation photovoltaïque et de votre capacité à vendre le surplus d’énergie produite.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.