Immobilier, Construction Matériel et Equipement Tout savoir sur l'aménagement des combles

Tout savoir sur l’aménagement des combles




Pour gagner plus d’espace dans votre habitation, la solution la plus économique consiste à procéder à l’aménagement de vos combles. Quelle est la technique utilisée pour réaliser l’opération ? Quels en sont les avantages ?

Les avantages d’aménager ses combles

L’agrandissement d’une maison ou l’ajout d’une extension sont des solutions 6 fois plus coûteux que l’aménagement des combles. Pour gagner à moindres coûts des m² supplémentaires, il s’agit donc du moyen de le plus économique du marché. De plus avec des combles aménagés, il est possible d’aménager une nouvelle pièce (chambre, bureau, pièce de vie, etc).

Par ailleurs, comme les travaux d’aménagement de combles implique nécessairement des travaux d’isolation, l’opération vous permet de faire des économies d’énergie considérables. Le toit constitue en effet, la zone de pertes d’énergie la plus importante d’une habitation. Dans la mesure où votre budget est serré, opter pour une isolation des combles par l’intérieur avec du soufflage de laine de verre. Dans le cas contraire, vous pouvez utiliser une isolation par l’extérieur. La valeur de l’énergie économisée pour l’aménagement de combles à Changé est estimée à 30 %.

Les conditions et formalités pour aménager vos combles

Pour que des combles soient aménageables, il faut veiller au respect de ses conditions : la charpente ne doit pas déborder sur le plancher et sa hauteur doit excéder ou être égale à 1,80 m. Au cas où la première condition n’est pas respectée, il est conseillé de faire appel à un artisan charpentier pour effectuer une transformation. En ce qui concerne la hauteur, si votre toit présente une forte inclinaison, elle doit être supérieure à 1,80 m.

Vous devez également effectuer des démarches administratives pour modification de la surface. Pour une surface ajoutée inférieure à 20 m² et une surface initiale de 150 m², vous n’avez pas besoin d’autorisation. Néanmoins, vous devez informer les services fiscaux et l’assureur. De 20 m² à 40 m², il faudra effectuer une déclaration de création de surface avant le démarrage de l’opération. Un permis de construire est en revanche exigé pour une surface de création supérieure à 40 m².

Pas encore de Note.

Merci de Noter cet article.

RESTEZ CONNECTÉ !

764FansJ'aime
0SuiveursSuivre
1,117SuiveursSuivre
2SuiveursSuivre






Articles Connexes

Plus

    Les détails à connaître sur le courtier en assurance

    La souscription à des assurances est essentielle dans la vie quotidienne d’autant que certaines couvertures sont obligatoires. Toutefois, il n’est pas toujours évident de...

    Le Grand Gourmand, votre traiteur événementiel en Vendée

    Vous vous êtes résolu à vous marier avec votre conjointe afin de passer le restant de votre vie ensemble aussi bien dans le meilleur...

    Qu’est-ce qu’un conseiller en investissement financier ?

    Pour vous qui envisagez de mettre votre argent dans les placements mobiliers, si vous avez du mal à vous retrouver dans ce monde, un...